26 décembre 2018

Glyphosate : et si on parlait aussi d’autre chose ?

Nos débats agricoles sont-ils trop focalisés sur le glyphosate ? Si les controverses perdurent autour de cet herbicide, il est nécessaire d’en décortiquer les usages pour y voir plus clair, dépasser les postures idéologiques afin de se concentrer aussi sur des enjeux bien plus larges. […] Les discours dualistes bio/non bio, glyphosate/non glyphosate ne suffisent ni à cerner les enjeux complexes d’un monde agricole en mutation, ni à structurer une réponse efficace et complète aux attentes sociétales. Plusieurs agricultures peuvent contribuer à lutter contre le réchauffement climatique, l’érosion de la biodiversité, la perte de fertilité des terres et à produire une alimentation saine. L’agroforesterie, l’abandon du labour, l’association de cultures au sein d’une même parcelle ne sont pas des obligations fixées dans le cahier des charges actuel de l’agriculture biologique. Nombre d’agriculteurs bio s’y intéressent par conscience, conviction ou nécessité. Nombre d’agriculteurs non bio s’y engagent également.

Date de publication : 23/12/2018

Lien : https://grainesdemane.fr/glyphosate-et-si-on-parlait-aussi-dautre-chose

———-

Le lobby bio recycle une vieille étude orientée pour faire croire que le bio peut nourrir la planète

Générations Futures recycle une étude de 2017 affirmant que l’agriculture 100% #bio pourrait nourrir la planète en 2050, lors que 8 des 11 auteurs font partie du FIBL, une ONG de lobbying «pour promouvoir l’agriculture biologique au niveau international». En fait, l’agriculture bio pourrait même représenter une menace pour la planète. Comme nous l’avions montré, il s’agit d’une utopie. La faute à des rendements en moyenne « d’au moins 10 à 25% plus faibles » […] Pire, « les rendement en blé bio peuvent être inférieurs de 50% à ceux obtenus en agriculture conventionnelle ».

Date de publication : 15/12/2018

Lien : http://alerte-environnement.fr/2018/../le-lobby-bio-recycle-une-vieille-etude-orientee-pour-faire-croire-que-le-bio-peut-nourrir-la-planete

Living Territories. Format Project lessons (01/2018)

Coexistence of agricultural models: a new paradigm of territorial development? Lessons from the Format project

Communication de P. Gasselin, S. Lardon, C. Cerdan, S. Loudiyi, D. Sautier et G. Faure lors de la Conférence “Living Territories”, Session “Coexistence and confrontation of agricultural models in the territories” (Montpellier, 22-24 January 2018).

Continuer la lecture de Living Territories. Format Project lessons (01/2018)

Séminaire “Élevage et territoires” (06/2018)

Coexistence et confrontation de modèles d’élevage dans les territoires

Séminaire organisé par Nathalie Hostiou, Marc Moraine, Martine Napoléone, Gilles Martel et Claire Cerdan dans le cadre du séminaire permanent Cirad/Inra (Agropolis, Montpellier, 27.06.2018)

Accéder au programme et aux présentations

Continuer la lecture de Séminaire “Élevage et territoires” (06/2018)